Tout connaitre sur le hacking

La sécurité informatique regroupe différents types d’activité qui permettent de prévoir et d’assurer la protection de son système informatique. Dans la sécurité informatique, on peut être amené à contrer les attaques de virus ou de logiciels malveillants, mais aussi, les actions d’un hacker qui est un concept plus ou moins négatifs dans le monde de l’informatique.

C’est quoi le hacking ?

Le hacking est une action informatique perpétrée par un spécialiste qui se nomme, un hacker. Un hacker, dans le monde de l’informatique, est quelqu’un qui a la capacité de s’introduire sur un système informatique et de d’y décomposer des données, le réseau ou le système, afin de les réassembler et ainsi, obtenir quelque chose de nouveau, sensée être d’une plus grande qualité. Le tout, pour son propre intérêt. Les hackers sont donc, dans un premier temps, des personnes soucieuses du développement du monde informatique et qui apportent des changements dans cet environnement afin de l’améliorer. Dans ce cas, c’est une action tout à fait légale. Cependant, il est possible que cet agissement soit aussi illégal. En ce sens, qu’il est possible que le hacker choisisse d’exploiter et de profiter des failles ou des bugs sur votre système ou votre réseau, afin d’accéder au cœur de votre système de manière illicite. C’est un spécialiste du hacking que le monde de l’informatique va appeler, un black-hat.

Les types de hackers qu’on a sur le monde de l’informatique

En premier lieu, on a un hacker en règle qui se nomme un white-hat hacker. C’est un informaticien aguerri et qui a la confiance de ses paires et de son entourage. Son rôle est d’aider les utilisateurs à protéger leurs systèmes et de proposer des outils qui permettent de contourner les actes de cybercriminalité. Généralement, ce type de hacker travaille pour le compte d’une grande société. On l’appelle aussi, un hacker étique. Ensuite, il y a le black-hat hacker. C’est aussi un informaticien professionnel, mais dont les actions se tournent plus dans le domaine illégal. C’est un professionnel du vol de données ainsi que du piratage. Il agit à des fins personnelles, mais aussi, pour gagner de l’argent illicitement en vendant les données qu’il a récupérées dans un système présentant des failles. Enfin, vous avez le grey-hat. Il s’agit d’un professionnel qui est un mélange des deux premiers types de hacker. Son approche est l’exploitation des failles dans le réseau ou le système d’une entreprise en vu de détecter les éventuels soucis, de manière illicite, comme un black-hat. Cependant, en personne avisée, il va contacter sa cible pour lui partager les informations sur les failles qu’il a rencontrées pour que cette dernière puisse se protéger et sécuriser ses données. Mises à part ces 3 grandes catégories, on a aussi les hacktivistes qui sont surtout des hackers impliqués dans des causes politiques. Il y a aussi les script-kiddies qui sont les débutants du hacking. Ces derniers sont des novices qui utilisent des programmes spécifiques servant à détériorer le système informatique d’une entité.