Une disquette de 118 Go, du jamais vu !

La disquette, si on en parle, c’est que c’est un instrument déjà classé dans le musée des antiquités informatiques. Vous vous rappelez encore de ces disquettes 3,5 pouces, dotées d’une capacité de stockage de 1,44 Mo ? L’installation d’un logiciel ou d’un jeu nécessitait de nombreuses disquettes, mais ce fut une autre expérience. C’est l’une des icônes parmi tant d’autres, car elle tient encore une place exceptionnelle dans le cœur de ceux qui l’ont utilisée, et certains gens en parlent encore jusqu’à maintenant sur Internet. D’ailleurs, les disquettes sont encore utilisées avec certains logiciels en tant qu’outils de sauvegarde.

Une véritable prouesse technologique

Insérer une disquette qui affiche une capacité de 118 Go dans son ordinateur est quand même impressionnant. Bien évidemment, il y aura des gens qui vont dire que c’est du « fake », mais cette prouesse est véritablement astucieuse et poussée, et elle mérite d’être appréciée. Pour vous donner une petite idée, son inventeur a intégré des composants très récents dans une unité centrale d’une machine IBM Activa construite en 1995.

 

 

Comment l’inventeur a-t-il procédé ?

Il a gardé le même principe que le lecteur de disquette d’antan, mais celui-ci a subi une légère modification afin de devenir un lecteur de carte SD. Dorénavant, la petite pièce de métal d’une disquette et la carte SD ont la même taille. Il a aussi maintenu la nappe d’origine, ce qui fait que le système considère le lecteur comme celui d’une disquette. Et donc, il lui reste à programmer son ordinateur qu’il lit une disquette, au lieu d’une carte SD. L’étape finale consiste à modifier la disquette, et de le changer en carte SD géante. Toutefois, une carte SD et le connecteur qui relie le lecteur et l’ordinateur présentent presque le même nombre de broches. Les broches en trop sont supprimées, et celles restantes sont remises en place pour s’accorder avec la carte SD.